Remerciements

Pour l’URCA : Rassembler et construire

Avec le soutien du

Logo de la section SNESUP-FSU de l'URCA

Jeudi 12 mars 2020

Cher·ère·s collègues,

Nous tenions à vous remercier pour le soutien que vous avez bien voulu apporter à notre projet par votre vote aux élections du 9 mars.

Le succès remporté par les listes du président G. Gellé souligne toutefois la volonté de notre communauté universitaire de voir poursuivre la politique d’établissement engagée ces quatre dernières années.

Nos élus auront à cœur de continuer à promouvoir les valeurs que nous avons portées, valeurs qui demandent à voir restaurés la collégialité et le fonctionnement démocratique de l’ensemble de nos instances pour le maintien d’un service public universitaire de qualité, serein, émancipateur et accessible à tous.

Cordialement.

Laurent MARTINY

Pour les listes « Pour l’URCA : Rassembler et construire »

contact@rassembler-construire-urca.fr  –  www.rassembler-construire-urca.fr

Si vous ne souhaitez plus recevoir de courriel de notre part, merci de nous en informer en écrivant à
contact@rassembler-construire-urca.fr

Lundi 9 mars, votez et faites voter pour les listes « Pour l’URCA : Rassembler et construire »

Lundi 9 mars, votez et faites voter pour les listes
« Pour l’URCA : Rassembler et construire »

Avec le soutien du

Logo de la section SNESUP-FSU de l'URCA

Vendredi 6 mars 2020

Cher·ère·s collègues,

Lundi 9 mars, les élections universitaires décideront des orientations stratégiques de l’URCA pour les 4 années à venir. L’enjeu s’avère crucial pour chacune et chacun d’entre nous, acteurs investis de la vie de notre établissement avec l’opportunité de s’exprimer.

A l’université comme à l’hôpital, ce qui est à l’œuvre est la destruction du service public et de ses valeurs qui fondent une conception solidaire de la société, un service public satisfaisant l’intérêt général.

Les politiques menées aujourd’hui ont pour objectifs d’entretenir l’asphyxie budgétaire, de diminuer l’emploi permanent, de renforcer la compétition, le financement sur projet, la précarisation en s’appuyant sur des méthodes managériales inspirées du secteur privé.

Notre projet pour l’URCA affirme la volonté du recours à l’intelligence collective, la nécessité du débat démocratique au sein d’instances qui soient le lieu de réflexion et de propositions qui nourrissent l’ambition de servir l’intérêt général et de valoriser l’ensemble de nos spécificités et de nos savoir-faire.

Nous ne ferons face efficacement aux nombreux défis à relever, qu’il s’agisse de formation ou de recherche, qu’au travers du recours à la collégialité en suscitant l’adhésion de notre communauté universitaire.

Lundi 9 Mars , votez et faites voter pour les listes

Pour l’URCA : Rassembler et construire

Nos listesNotre projetNotre profession de foi

Cordialement.

Laurent MARTINY

Porteur du projet des listes « Pour l’URCA : Rassembler et construire »

contact@rassembler-construire-urca.fr  –  www.rassembler-construire-urca.fr

Si vous ne souhaitez plus recevoir de courriel de notre part, merci de nous en informer en écrivant à
contact@rassembler-construire-urca.fr

Communiqué en réponse au message de l’agent comptable

Communiqué des listes « Pour l’URCA : Rassembler et construire »
en réponse au message de l’agent comptable

Vendredi 6 mars 2020

Cher·ère·s collègues,

Nous avons été destinataires d’un mail de notre agent comptable dressant un bilan financier de l’université pour l’année 2019. Aussi étrange qu’inhabituelle, cette communication à quelques jours des élections universitaires illustre des dérives qu’il est impératif de combattre dans notre université : diffusion d’éléments non validés par les instances représentatives des personnels et utilisation des services à des fins de propagande partisane.

Au-delà du procédé douteux employé, cette communication qui vise à se réjouir d’un résultat – près de 6,7 millions d’excédent !!! – censé représenter la bonne santé et la bonne gestion de notre université, illustre également la dérive marchande promue par l’actuelle présidence. Une université de service public n’est pas une entreprise de droit privé. À ce titre elle n’a pas vocation à générer des bénéfices.

Alors que les services, composantes et laboratoires agonisent du fait d’un manque cruel de moyens, nous ne pouvons nous réjouir de cet excédent qui aurait dû être utilisé pour soutenir la communauté universitaire afin d’améliorer la qualité de vie au travail, la qualité des formations et abonder le fonctionnement de la recherche.

La recherche de profit et les pratiques managériales associées relèvent d’une logique de marchandisation du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche, qui trouve son aboutissement dans la LPPR en préparation. C’est cette vision de l’université que nous propose la présidence actuelle dans un nouvel élan qui va achever de détruire la collégialité et les solidarités qui sont l’essence même de la démocratie universitaire.

Cordialement.

Pour l’URCA : Rassembler et construire

contact@rassembler-construire-urca.fr  –  www.rassembler-construire-urca.fr

Si vous ne souhaitez plus recevoir de courriel de notre part, merci de nous en informer en écrivant à
contact@rassembler-construire-urca.fr

Réunions publiques – Reims – Jeudi 5 et vendredi 6 mars

Nos prochaines réunions publiques auront lieu :

  • jeudi 5 mars
    • 17h – Campus santé – Amphi 1
    • En cette journée de mobilisation contre la LPPR, nous vous proposons de maintenir notre réunion publique afin de débattre sur ce projet de loi et sur les raisons pour lesquelles nous nous y opposons. Celui-ci est en effet destructeur pour le modèle d’une université de service public que nous portons pour l’URCA.
  • vendredi 6 mars
    • 12h30 – IUT RCC – amphi Y4

Ces réunions sont ouvertes à tou·te·s : enseignant·e·s, enseignant·e·s-chercheur·e·s, chercheur·e·s, doctorant·e·s, BIATSS, étudiant·e·s, apprenti·e·s, titulaires, contractuel·le·s…

Elles seront l’occasion de poursuivre les échanges sur notre projet et sur vos attentes pour l’avenir de notre université, de ses personnels et de ses usagers.